fbpx

Pierres Précieuses – La place de Mexico

Salomé Moulai vante les abords de la place de Mexico au nord du 16e arrondissement

Quels avantages offre le périmètre de ce carrefour proche du Trocadéro et de l’avenue Victor Hugo ?

Salomé Moulai : Longchamp, Belles- Feuilles, Sablons, Decamps… Pas moins de quatre rues et une avenue (l’avenue d’Eylau) sont irriguées par la place de Mexico !

Au numéro 9, une plaque rappelle que Nicolas Boileau et Jean de La Fontaine venaient boire du lait frais dans l’ancien « Rond-point de Longchamp », à la ferme Magu, détruite en 1904. Cadeau du Mexique à la ville de Paris, une sculpture métallique de l’artiste Águeda Lozano occupe depuis 2006 le centre de ce croisement stratégique.

Un périmètre résidentiel où il fait bon vivre, en toute sécurité, de jour, comme de nuit, en semaine ou le weekend. La desserte de transports ? Excellente ! Avec les lignes de métro 2 (station Victor Hugo), 6 (Trocadéro) et 9 (Rue de la Pompe, La Muette), la ligne C du RER (gare de Boulainvilliers, avenue Henri-Martin), la ligne de bus RATP 52. S’y ajoutent de rapides liaisons au périphérique et à l’A13 qui mène en Normandie, vers le bois de Boulogne tout proche, Passy, les Champs-Elysées. Boulangerie Bechu, boucherie Fillion… La zone est truffée de petits commerces de bouche qui animent notamment la rue des Belles-Feuilles. Après avoir shoppé dans les magasins de prêt-àporter de la rue de Longchamp, on s’attable dans les brasseries (Le Stella…) et les restaurants qui rythment ce sympathique petit village familial. Bardé d’adresses de cuisine italienne : Di Vivo, Mario, Rebellato où Nicolas Sarkozy fêta son anniversaire…

Le maillage d’établissements scolaires renommés attire les familles qui ont l’embarras du choix : lycée public Janson-de-Sailly (classes prépas aux grandes écoles), lycées privés Gerson, Pascal, Passy Saint-Honoré, l’École internationale bilingue Lamartine.

Quel parc immobilier et à quels prix s’y loger ?

Salomé Moulai :

Le périmètre réunit tous les styles d’habitat de l’immobilier résidentiel parisien : une large majorité d’immeubles haussmanniens en pierre de taille avec ascenseur et balcons filants au 2e et au 5e étage, avec de belles parties communes où foisonnent de grands appartements offrant de nombreuses chambres. Si le ticket d’entrée démarre à 13 500 €/m2, le budget moyen tourne autour de 15 000 €/m2 en étage intermédiaire et sans gros travaux. La note grimpe jusqu’à 17 500 €/m2 pour les meilleurs biens ensoleillés en étages élevés, notamment dans les prestigieuses adresses de l’avenue d’Eylau.

La zone abrite aussi des petites surfaces de 20 à 60 m2 (rue des Belles-Feuilles, Gustave Courbet) prisées des célibataires, jeunes couples, investisseurs locatifs, et résidants internationaux en quête de pied-à-terre. Leurs prix ? Comptez généralement entre 12 500 et 15 500 €/m2. Le secteur héberge aussi quelques copropriétés plus récentes datant des années 1960 à 1980, telle l’immense résidence de la rue Saint-Didier. L’extrême vigueur de la demande face à une offre fournie, mais sous tension, explique la rapidité des décisions d’achat. Les abords de la place de Mexico sont en quelque sorte victimes de leur succès.

 

Emmanuel Monvidran

La tour Eiffel et son élégant corset haussmannien.
Partager l’actu

Faites estimer votre bien

Pour vous assurer d’obtenir la meilleure expertise, nous prenons le temps de visiter votre bien.

Découvrir