fbpx
 

Voyage/ CROISIÈRE

ESPAGNE: Costa Verde Express

Par Monique Delanoue-Paynot

Croisière sur rails dans l’Espagne verte

Ce train relie en six jours la Galice au Pays basque en traversant vallées et gorges vertigineuses ! Un voyage dans le temps vécu par Consultants Immobilier, inoubliable et spectaculaire.

La renaissance ? Embarquez à bord du plus ancien train de luxe espagnol ! Style Art déco et charme du vieux monde garanti. De Saint-Jacques-de-Compostelle, lieu de pèlerinage, à Bilbao, capitale de la province de Biscaye, tout est invitation à la nature, à la culture et aux plaisirs gastronomiques. La péninsule ibérique est unique. Regorgeant de montagnes et de forêts verdoyantes, de vallées et de villages pittoresques, de grottes et d’enceintes médiévales. Bordée de l’écume grise d’une mer Cantabrique tumultueuse. Au grand dam et joie des surfeurs. Ici, les cités maritimes se succèdent : Santander, Gijón. L’art s’y manifeste : Guggenheim ! Emblématique d’une Bilbao nostalgique du talent architectural de l’Américain Frank O. Gehry. L’exposition des voitures de l’architecte britannique, Norman Foster, au cœur du musée iconique, est juste époustouflante de beauté. Se laisser tenter… Et pourquoi ne pas choisir une croisière ferroviaire ?
Et vivre une semaine immergée dans l’âge d’or des grands voyages à bord d’un train-hôtel qui offre à ses 46 passagers, entre contemplation et escales, des conditions de transport au confort remarquable.

Le glamour Belle Epoque exulte dans un confort absolu et un service attentif.
Les voitures salons ? Délicates marqueteries, panneaux laqués, gravures géométriques aux motifs végétaux nous parlent d’un autre temps, d’autres façons.

Un train touristique pas comme les autres ?

Après deux ans d’interruption en raison de la pandémie, Renfe revient sur le marché du luxe sur rail. La société ferroviaire espagnole qui compte déjà deux autres prestations de première classe, l’Express de La Robla en Castille-Leon et Al Andalus en Andalousie, nous invite à tester le Costa Verde Express dans sa version classique.

L’objectif ? Fêter l’année sainte compostellane et partir à la découverte des paysages envoûtants du nord de l’Espagne. On choisit d’emblée l’option « Grand luxe » : Le Transcantábrico ! Ainsi nommé en castillan. Ce bijou ferroviaire d’exception sera fidèle à ses promesses. Autant dans sa beauté que ses commodités. Le voyage est proposé dans les deux sens : de Bilbao à Saint-Jacques-de-Compostelle et/ou vice-versa, offrant au gré de son roulis quatre régions magnifiques : le Pays basque, la Cantabrie, les Asturies et la Galice. Avec une particularité : « Ce train circule sur des voies métriques, c’est-à-dire avec une largeur de voie permettant de passer dans des endroits dans lesquels les trains normaux ne peuvent accéder », raconte Dominique Krauskopf dans son superbe livre, « Les plus beaux trains du monde ». *

Pour le bonheur des yeux et des papilles…

S’engouffrant dans les plus beaux coins naturels, le paysage défile derrière les vitres. A chaque arrêt, un car ultra sophistiqué avec guide francophone nous emmène sur des sites classés au patrimoine de l’humanité par l’Unesco. De la ville maritime de Santander aux grottes d’Altamira de Santillana del Mar, du parc national des Picos de Europa, dans les Asturies, aux monuments préromans d’Oviedo, de la vieille ville de Gijón à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’insolite est omniprésent. Au cours d’un périple enchanteur, le regard s’émerveille et nos papilles se régalent au sein de paradores de renom, (ndlr : hôtels de grand confort, dotés de restaurants étoilés, aménagés dans des demeures de caractère), des savoureuses spécialités du nord de l’Espagne. Toujours accompagnées des meilleurs crus ! A peine le programme déroulé et les clefs de nos suites attribuées dans le cadre somptueux et historique du Parador de Santiago (Hostal dos Reis Católicos), le parador des Rois catholiques, lieu d’accueil des pèlerins, il nous est offert un déjeuner mémorable et gourmand. Le début d’une longue suite de lieux gastronomiques. A notre table, un couple élégant venu de Madrid, une Italienne habituée des voyages en solo, deux amis anglais, des journalistes d’Amérique du Sud (Argentine) … Les conversations vont bon train : à imaginer un hôtel de luxe sur des rails qui fait revivre l’époque dorée des trains du siècle dernier sans renoncer à la technologie et au confort du XXème siècle. Hâte !

On dîne dans le luxueux wagon restaurant où la sympathie s’installe avec les amis passagers venus des quatre coins du monde.
Best-seller : la fameuse Coquille St Jacques fraiche gratinée au four, un délice ! Servie avec un Vino blanco y tinto con D.O.

Véritable palais ferroviaire entre glamour et modernité

Datant des années 20, El Transcantábrico conjugue le charme du passé au luxe d’aujourd’hui. Composé de quatre élégants wagons-salons qui suscitent l’admiration autant par la décoration intérieure que par ses finitions, le train est constitué de 23 chambres doubles climatisées. Toutes dotées d’un confort digne d’un service quatre étoiles. Bois précieux, lit double, salle de bains avec douche hydromassage, sanitaires privatifs, mini-bar, coffre-fort, rangement, bureau, produits de toilettes. Mise à disposition des voyageurs ? Une bibliothèque avec télévision et vidéothèque. Au fil des jours, petits-déjeuners et dîners sont préparés par le chef joyeux et créatif. Et servis avec attention dans les voitures restaurants au charme d’antan.
« Tout est là pour que votre voyage ne soit que plaisir », tel est le message de l’équipage lors de l’accueil à bord. Champagne ! Les bulles pétillent, les passagers arrivent des quatre coins de la planète, le personnel en uniforme s’active à remplir les coupes, le sourire se veut bienveillant et totalement dévoué aux salons teintés de couleurs sourdes et de velours apaisant. L’aventure commence et perdure dans l’atmosphère feutrée des voitures ornées de lampes cloche, encapuchonnées d’abat-jours de style Art déco en forme de fleurs. Suranné à souhait. Chaque nuit, le train est à l’arrêt en gare afin d’offrir un repos optimal. Auparavant, musique, concerts et danses ravissent une assemblée cosmopolite, éprise d’histoire, de voyage et de légendes. Bienvenue à bord !■

Suite luxueuse : véritable joyau du patrimoine ferroviaire.
Logement de première classe style Art déco et charme du vieux monde : acajou, palissandre, bois de violette ou sycomore.

On réserve :

Dates de départ de Saint-Jacques de Compostelle pour la saison 2023 : du 15 avril au 28 octobre.

COSTA VERDE EXPRESS : 6 jours/5 nuits à partir de 4480€ par personne

EL TRANSCANTABRICO GRAN LUJO : 8 jours/7 nuits à partir de 8400€ par personne.

Renseignements Office espagnol du tourisme :
 www.spain.info
[email protected]
www.renfe.com/trenesturisticos
Office espagnol du tourisme à Paris : 6 Rue Halévy, 75009
Tel : 01 45 03 82 50

*« Les plus beaux trains du monde », 220 pages, 41 euros. Editions Vilo. L’auteur Dominique Krauskopf est aussi le créateur et rédacteur en chef du portail : Voyager-magazine.fr
Guggenheim Bilbao : « Immersions », spectacle sons et lumières (du 3 au 11 décembre) pour clôturer le 25e anniversaire du musée.
El Transcantábrico Gran Lujo est un mélange de confort, glamour, gastronomie, culture, repos et plaisir. Huit jours de luxe et un voyage dans le temps que vous n’oublierez jamais.
Partager l’actu

Faites estimer votre bien

Pour vous assurer d’obtenir la meilleure expertise, nous prenons le temps de visiter votre bien.

Découvrir