fbpx
Le luxe en toute simplicité

Signer un compromis de vente

L’achat ou la vente d’un logement passe toujours par la signature d’un compromis qui fixe l’accord du vendeur et de l’acheteur sur les conditions de la vente. Ensuite, le notaire va s’occuper des nombreuses formalités préalables à la signature de l’acte de vente. Puis, environ trois mois après avoir signé le compromis, l’acheteur et le vendeur se retrouvent pour signer cette fois un acte de vente définitif chez le notaire.

Qu’est-ce qu’un compromis ? C’est ce qu’on appelle un « avant-contrat », une promesse faite par le vendeur de vendre son bien à l’acheteur, et une promesse faite par l’acheteur d’acheter son bien au vendeur. La signature du compromis permet de fixer leur accord sur le prix du bien vendu, les conditions générales et particulières auxquelles se fait la vente, et les conditions suspensives, ainsi que la date butoir à laquelle l’acte de vente doit être signé.

Partager l’actu

Découvrez le nouveau numéro de Consultants magazine

  • Architecture
  • Immobilier
  • Gastronomie
  • Idées week-end
Lire