fbpx
Le luxe en toute simplicité

Immobilier Paris 16 – Jardins d’éden à Auteuil

Envie de campagne à Paris ? Au sud du XVIe arrondissement, les voies privées du Village d’Auteuil font recette, à tous les prix.

Du calme, de la verdure et le chant des petits oiseaux. De quoi faire saliver plus d’un parisien en cette période de crise sanitaire et même en temps normal. Ancienne zone de pâturage bordant la Seine, le Village d’Auteuil annexé en 1859 à la commune de Paris concentre le plus grand nombre de maisons de ville au sein de la capitale. Ainsi, au nord de l’avenue de Versailles, un chapelet de voies privées égrène de charmantes habitations individuelles avec jardin, plus ou moins cossues. « Villa Molitor, Villa Montmorency, Villa de la Réunion, Hameau Boileau, Hameau Michel-Ange…

Tout le monde se connaît dans ces luxueuses résidences fermées où il faut montrer patte blanche et où une extrême discrétion reste de mise, commente Valérie Quaire, directrice de l’agence Immobilière Consultants Immobilier à Auteuil*. Par-delà le sas de lourdes grilles en fer forgé, ces ravissantes allées pavées (gardiennées et interdites à la circulation) fleurent bon le jasmin et la glycine. D’authentiques havres de paix verdoyants, autant de véritables jardins d’éden où pour vivre heureuses, des familles aisées vivent volontiers cachées ». Les prix de ces valeurs sûres, synonymes de quiétude et de réussite sociale ?

Si le ticket d’entrée des anciennes maisonnettes ouvrières mitoyennes avec jardinet démarre à 1,5 million d’euros dans les Villas Emile Meyer ou Dietz-Monin, la facture dépasse souvent 2 millions d’euros. Et la note coûte même dix fois plus cher pour les meilleurs hôtels particuliers de la très chic Villa Montmorency !

« Adresse prestigieuse, surface habitable, taille du jardin et charme des plantations, exposition au soleil, nature du vis-à-vis…. chaque maison est unique » rappelle Valérie Quaire. Comment évaluer son juste prix ? « Avec la fine expertise terrain de Consultants Immobilier qui évitera toute erreur au moment de vendre ou d’acheter ce symbole ultime du luxe », conseille son président, Roger Abecassis.

Villa Émile Meyer. Lovées entre la porte de Saint-Cloud et le boulevard Exelmans, ces anciennes maisons ouvrières furent modelées à l’image des cités jardins anglaises.

Hameau Boileau.

Une trentaine d’habitations bourgeoises noyées dans la verdure composent ce micro quartier pavillonnaire réservé aux riverains et interdit à la circulation, voisin du Bois de Boulogne, de la Seine et du Lycée Jean-Baptiste Say. Loti au milieu du XIXe siècle, le périmètre accueillait à l’origine le jardin de la maison de campagne du poète Nicolas Boileau (1636-1711), puis notamment une vaste propriété appartenant à la famille d’industriels d’origine britannique Fenwick, connue pour ses fameux élévateurs. Chalets suisses, cottages anglo-normands, maison néo-gothique…

Une grande diversité architecturale caractérise ce bout de campagne réunissant cinq allées pavées reliées par des petits carrefours circulaires. Il en coûte plus de 14 000 euros le mètre carré pour élire domicile dans ces maisons historiques à pans de bois, dont l’authenticité est soigneusement préservée par le Conseil Syndical.

Villa Molitor. Encadrée par deux stations de métro (Chardon-Lagache, Michel-Ange Molitor), cette voie privée compte une vingtaine de maisons à plus de 2,5 millions d’euros. Son résident le plus célèbre ? Johnny Halliday !

Villa Montmorency.

Proche de la porte d’Auteuil et bordé par le boulevard de Montmorency, les rues Poussin et Pierre Guérin, ce bastion huppé de six hectares. En forme de croissant de lune il fut créé en 1853 par les frères Pereire, lors de l’établissement du chemin de fer d’Auteuil. Pas moins de six « avenues » sillonnent cette prestigieuse adresse ultra-sécurisée qui occupe l’ancien parc du château de la duchesse de Montmorency. Elle regroupe une centaine de maisons, hôtels particuliers et villas, chasse (bien) gardée de people du monde des affaires, de la politique et du showbiz.

Quelques noms de célébrités y ayant élu domicile ?

Alain Afflelou, Vincent Bolloré, Carole Bouquet, Carla Bruni, Dominique Desseigne, Céline Dion, Mylène Farmer, Arnaud Lagardère, Xavier Niel, Nicolas Sarkozy, Sylvie Vartan, Rika Zaraï… . D’une superficie habitable généralement comprise entre 200 à 500 m2, les pépites de ces « rich and famous » ont un prix : 5 à 25 millions d’euros.

*  Agence Immobilière CONSULTANTS IMMOBILIER AUTEUIL
118 Rue Jean de la Fontaine
75016 Paris
Tél. 01 46 47 27 27
www.consultants-immobilier.com

Partager l’actu

Découvrez le nouveau numéro de Consultants magazine

  • Architecture
  • Immobilier
  • Gastronomie
  • Idées week-end
Lire