fbpx
Le luxe en toute simplicité

Deauville – Une villégiature près des planches ? Réponse par Sandrine Loisel

Où en est le secteur immobilier sur la côte normande ?

Sandrine Loisel : Très actif ! On assiste à une recrudescence de demandes. L’expérience peu commune du Covid-19 a précipité les projets. De lointains, ils sont devenus immédiats. Peut-être parce que durant la période de confinement, les gens avaient plus de temps par évidence. N’étant pas tous égaux dans l’enfermement, aujourd’hui les gens aspirent à une tranquillité sereine. S’éloigner des grands centres d’activités est devenu une priorité.

Une résidence secondaire à deux heures de Paris, n’est-ce pas depuis toujours le rêve des parisiens ?
Absolument ! Mais le confinement a changé la donne. La maturité des projets s’est accélérée, l’envie a brûlé les étapes. Auparavant, pour 80% de nos clients, le processus de vente déclinait un séjour aux beaux jours, agrémenté de petites visites ici et là, un retour à Paris, des revisites à l’automne et un achat dans les mois qui suivaient. Aujourd’hui, on zappe ! Fini le temps des renseignements, on veut acheter immédiatement.

Le choix est-il intra-muros, près des planches, ou bien se porte-t-il aux alentours de la station balnéaire ?

Il y a différentes demandes. Les inconditionnels de Deauville, ceux qui aiment pouvoir acheter pain et croissants tout chauds au réveil, souhaitent un appartement afin de pouvoir descendre et remonter à la vitesse grand « V » plusieurs fois par jour. La préférence ? En plein centre. Au sein d’une belle résidence présentant un dégagement vers l’extérieur. Ils seront également séduits par la maison bourgeoise de type anglo-normande avec jardin. Mais ils craqueront sans hésiter pour la jolie maison de ville avec une petite cour, voire une terrasse.

Quel est le profil type des acheteurs ?

Un couple d’une quarantaine d’années avec de jeunes enfants. Des retraités actifs, épris de grand air et de culture à la fois. En revanche, les gens qui se projettent sur une grande maison de famille, idéale pour recevoir parents et enfants, en profiter tous ensemble dans de bonnes conditions, vont accepter de s’éloigner. C’est la demande que j’ai beaucoup entendue depuis ces derniers mois. Ils choisissent la belle propriété, dotée de beaux espaces ! A dix, quinze minutes dans les terres. Chez Consultants, nous avons un large choix de ce type de produits.

Où sont situées les belles propriétés proches de Deauville ?

A Tourgeville, Vauville, Saint-Pierre-Azif, Beaumont-en-Auge, Saint-Etienne-la-Thillaye… Des endroits extrêmement prisés. Nous y proposons de jolies propriétés, entourées de verdure, qui sont implantées dans un environnement calme. S’y mêlent le charme, l’authenticité et la modernité. Avec toujours un accès proche à la ville côtière. De ce fait, chacun y trouve, selon ses envies, autant le plaisir des promenades, de la plage, du shopping que pour les amateurs, le choix du golf, des courses hippiques ou des soirées casino.

Quels souvenirs garderez-vous de ces périodes de confinement ?

Un télétravail très actif, intense et soutenu. Répondre aux demandes d’informations, transmettre les vidéos des biens, susciter l’envie et le désir d’acheter, voilà quel était le programme quotidien des cinq collaborateurs de l’agence. L’objectif ? Assurer une bonne reprise dès la fin du premier confinement. Une réussite ! La fréquence qui s’en est suivie atteignait les six rendez-vous par jour. Notre clientèle étant parisienne à 90%, je n’ai constaté aucun ralentissement dans notre activité.

A Saint-Pierre-Azif, cette longère aux beaux volumes s’ouvrant sur un grand jardin avec piscine a séduit nombre d’acheteurs. Vendue 810 000€.
Vendue, intra-muros, cette belle propriété en front de mer a trouvé acquéreur à 4 747 0000€.

Durant cette période difficile, quel était le lien avec Consultants Immobilier Paris ?

Très réguliers. La mise en place par Roger Abecassis et Patrick Goldberg de visioconférences sympathiques, conviviales et productives, a permis de rester dans la continuité, de se projeter dans l’action et travailler de manière positive. Bravo pour ce soutien sans faille ! A notre actif, des actes authentiques, des promesses de vente signées et des ventes qui se sont régularisées à Deauville avec des notaires en exercice à Paris. A notre écoute, à n’importe quelle heure. Actuellement, je ne ressens aucune frilosité ambiante et je suis totalement optimiste sur l’avenir de la résidence secondaire à deux heures de Paris.

Dans cette station balnéaire, la concurrence est rude. La garantie Consultants Immobilier est-elle fortement appréciée ?

Par notre situation exceptionnelle, oui ! Nous sommes installés dans la plus belle avenue de Deauville, la plus ancienne, la plus jolie. Avec ses Arcades qui s’étendent entre le cinéma, le casino et le Palais des Congrès (C.I.D), notre visibilité est reine. La garantie Consultants Immobilier crée avant tout la différence sur le service proposé par notre équipe constituée de professionnels, qui offre une prospection active en apportant des réponses 7/7 jours à toutes les demandes.

Valeur ajoutée ?

Le respect. L’envie de faire plaisir, car nous vendons du plaisir. Et la passerelle extraordinaire créée entre Deauville et Paris, et vice-versa. Nos annonces deauvillaises sont présentes dans les vitrines parisiennes. Ainsi, un client sous le charme d’une annonce exposée dans l’une des agences Consultants de la capitale peut me contacter immédiatement et programmer une visite à Deauville le week-end suivant. De même, Consultants Paris bénéficie de clients (recommandés par Sandrine Loisel) ayant un projet de vente ou d’acquisition dans la Ville Lumière.

Chère Sandrine, donnez-nous un florilège des biens à l’honneur actuellement ?

Tout d’abord, mais il va falloir faire vite car il ne restera pas longtemps dans notre vitrine un bel appartement qui vient tout juste de rentrer. Un emplacement sublime dans le Triangle d’Or. Situé à deux pas de l’Hôtel Le Normandy, de la Place du Casino et de la plage, il offre de l’espace, de la lumière, une cheminée et un jardin. Rare à la vente ! Je peux revendiquer avec fierté que nos biens à l’honneur sont vraiment exceptionnels. Autant par leur situation que par leur qualité. Pour exemple, à peine rentrés et déjà vendus, cette belle propriété sur le front de mer absolument magnifique ou cette maison à la campagne, située à Saint-Pierre-Azif.

Dans ce village ravissant, une longère aux beaux volumes s’ouvrant sur un grand jardin avec piscine a séduit nombre d’acheteurs. Nos biens partent rapidement. A l’aube de l’année 2021, nous proposons intra-muros, deux hôtels particuliers superbes, des appartements avec vue sur les villas deauvillaises et une multitude de biens pleins de charme et de modernité dans la campagne augeronne.

Pourquoi aimez-vous tant Deauville ?

Parce que je suis une ancienne parisienne arrivée à Deauville en 1986 pour travailler dans l’immobilier. Et que j’y suis restée par amour de cette station de villégiature qui a réellement changé en 30 ans. Sont ouverts à présent, et à longueur d’année, restaurants, boutiques, hôtels, casinos… La vie y est animée et paisible à la fois, tout en restant le « 21e arrondissement de Paris ».
AD Magazine n’a-t-il pas comparé Deauville aux Hamptons, la célèbre station balnéaire convoitée par les New Yorkais pour s’évader chaque week-end. Une référence ! Pas d’hésitation, l’escapade à la plage, juste assez loin de la vie urbaine, c’est ici.

Propos recueillis par Monique Delanoue

Partager l’actu

Découvrez le nouveau numéro de Consultants magazine

  • Architecture
  • Immobilier
  • Gastronomie
  • Idées week-end
Lire