Le luxe en toute simplicité

Deauville Une villégiature près des Planches

A deux heures de Paris, la station balnéaire normande fait toujours recette. Quel prix pour une résidence secondaire ? Réponse avec Sandrine Loisel*

Sandrine Loisel Directrice de l’agence Consultants Immobilier Deauville.

Quels sont les quartiers prisés de l’intra muros et quel budget prévoir pour s’y loger ?

Sandrine Loisel : Je citerai tout d’abord le « Triangle d’or » qui court de L’Hôtel Normandy au Royal Deauville et jusqu’à L’Hippodrome. Là, se cachent en retrait des Planches et de la plage de Deauville, de belles maisons anglo-normandes datant de la fin du XIXe siècle, souvent bien entretenues mais à rafraîchir et remettre au goût du jour. Toitures d’ardoises ou de petites tuiles, murs en pierres avec colombages… le ticket d’entrée d’une maison de quatre chambres (avec belle réception et jardin d’environ 200 m2) démarre à 850 000 €. Le long du front de mer, les vastes résidences des années 70 (pierre de taille, balcons, parkings en sous-sol) partent dès 5 000 €/m2 vers le boulevard Cornuché. La note grimpe toutefois à des pointes de 7 500 €/m2 aux derniers étages avec vue mer. L’agrément principal de résider dans ce cœur de ville ? Pouvoir tout faire à pied ! Rejoindre ainsi les marchés de la Place Morny et du Casino Barrière, siroter un verre aux bars du soleil ou de la mer, posés sur leurs plages privées, sans oublier l’incontournable balade sur les fameuses Planches qu’a si bien su immortaliser le cinéaste Claude Lelouch dans son film légendaire « Un homme et une femme ». Autre secteur couru, le quartier de L’Hippodrome, situé à cinq minutes du centre-ville et des plages, abrite des maisons accessibles à des budgets moins élevés. Dans ce plaisant périmètre, une maison de 130 m2 habitables avec autant de superficie de verdure peut se décrocher à partir de 650 000 €. On retrouve la valeur de ce même ticket d’entrée si l’on cible une maison de ville avec jardinet lovée aux abords de la Place Morny.

Quel type de logements trouve-t-on en dehors de Deauville et à quels prix ?

Sandrine Loisel : En proche sortie ouest de Deauville, les communes de Tourgeville-plage et de Benerville-plage ont le vent en poupe. Les raisons qui animent la vogue de ce marché actif et de plus en plus recherché ? La proximité immédiate de la mer. La diversité de tailles et de standing des maisons empêche de chiffrer leur prix moyen. En revanche, il faut compter environ 5 000 €/m2 pour habiter une résidence des années 70 à 90, avec balcons et parkings. Vous aimez jouer au Golf ? Cap vers le Mont Canisy, situé sur les hauteurs à cinq minutes du centre-ville en voiture, qui nécessite d’être véhiculé mais dont les appartements sont généralement cédés à hauteur de 4 000 €/m2 et offrent de jolies vues sur la mer et le pays d’Auge. En poussant encore plus loin vers la campagne qui entoure Deauville, de ravissantes propriétés à des tarifs relativement doux font l’objet d’une demande accrue ces derniers temps.

Propos recueillis par Emmanuel Monvidran

Partager l’actu

Confiez-nous
votre bien immobilier

  • Un réseau d’agences historique
  • Des experts à votre écoute
  • L’assurance d’une vente en toute sérénité
Vendre mon bien