fbpx

Quelles sont les étapes de la vente d’un bien immobilier ?

Le processus de vente d’un bien immobilier peut être long et fastidieux. C’est pourquoi il est vivement conseillé de bien s’entourer lorsque l’on se lance dans ce projet. Une agence immobilière saura vous épauler dans les nombreuses étapes de la vente de votre maison, que nous vous détaillons ici en 7 points.

Étape 1 : l’estimation

La première étape d’une vente immobilière réussie est l’estimation de votre bien. C’est un moment crucial, car une mauvaise estimation peut conduire à l’échec de votre projet de vente. C’est la fondation sur laquelle repose tout le processus de vente, elle doit donc être solide.

La meilleure manière de bénéficier d’une estimation précise est de faire appel à un professionnel. Non seulement un agent est formé à ce type d’acte, mais surtout, il agit en toute objectivité. En effet, l’attachement émotionnel au bien peut vous inciter à le surestimer, ce qui peut être un vrai frein à la vente. À l’inverse, une sous-estimation, causée par une méconnaissance du marché immobilier local par exemple, pourrait envoyer un a priori négatif aux potentiels acquéreurs : des vices cachés, des problèmes périphériques qui vous poussent à vendre à un bas prix (voisinages ou environnement bruyant), etc.

Une bonne estimation se base sur plusieurs critères tels que l’emplacement, la taille du bien, son aspect, sa construction et même son histoire dans le cas de certains biens prestigieux.

Étape 2 : la mise en vente

La mise en vente comporte elle-même plusieurs étapes nécessaires afin de mettre toutes les chances de votre côté :

  • Réaliser les diagnostics obligatoires : performances énergétiques, risque d’exposition au plomb et à l’amiante, risques naturels et technologiques, pollution des sols, vérification des installations électriques et gaz, etc.
  • Valoriser le bien : réalisation de travaux pour remettre le logement dans un état irréprochable en vue de sa vente, nettoyage, désencombrement. Vous pouvez faire appel à un professionnel du home staging si vous manquez de temps.
  • Réunir les documents nécessaires : pièces justificatives de votre identité, documents concernant le bien en vente (acte notarié, taxe foncière, travaux réalisés, dossier de diagnostic, etc.).

Étape 3 : l’annonce immobilière

Autre étape primordiale qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère, l’annonce peut faire la différence auprès des personnes en recherche d’un bien à acheter. Veillez à ce que votre annonce soit complète et détaillée pour aider le futur acquéreur à se projeter. Mettez l’accent sur le positif et sur les atouts de votre maison, mais ne tombez pas dans la surenchère. Des termes trop élogieux et l’abus de superlatifs pourraient rendre les acheteurs potentiels suspicieux.

La clé de l’annonce réside dans la prise de photographies de qualité. Elles doivent être pertinentes, lumineuses et mettre en valeur votre bien. Éviter les clichés flous et sombres ainsi que les gros plans. N’hésitez pas à faire appel à un photographe pour cette étape ou à une agence immobilière qui s’occupera de tout le processus, vous garantissant la réussite de ce projet.

Étape 4 : les visites immobilières

L’étape des visites peut s’avérer délicate selon votre degré d’implication émotionnelle dans le bien que vous vendez. Si vous n’êtes pas suffisamment détaché, n’hésitez pas à laisser la main à un agent immobilier. Il saura faire preuve de la neutralité nécessaire pour mettre en avant le bien.

Avant toute visite, prenez du recul et mettez-vous dans la peau d’un acheteur potentiel. Pour se projeter dans sa future maison, un acquéreur ne doit pas avoir l’impression qu’il se trouve chez vous. Il vous faudra donc faire un tri préalable afin de désencombrer le logement de vos effets personnels visibles. Le plus difficile est de trouver le juste compromis entre « accueillant » et « impersonnel ». Là encore, l’avis de l’agent immobilier peut être décisif pour le bon déroulé des visites.

Étape 5 : la négociation

C’est un tournant dans le processus de vente. Si vous avez reçu une offre au prix, la vente est déclenchée. Dans le cas contraire, vous entrez dans la phase de négociation. Encore une fois, cette étape demande un certain savoir-faire. Il est conseillé de confier la négociation à votre agent immobilier, si vous n’êtes pas familier avec cette pratique. D’une part, il pourra de nouveau gérer ce moment en toute objectivité, en écoutant les arguments de l’acquéreur potentiel tout en défendant les vôtres. D’autre part, il sera de bon conseil s’il s’agit pour vous de choisir la meilleure offre en cas de propositions multiples.

Étape 6 : la promesse de vente

Une fois la négociation terminée et la contre-proposition acceptée, c’est le moment de signer une promesse ou un compromis de vente.

La promesse de vente est un acte unilatéral. Elle n’engage que le vendeur, qui réserve alors le bien au futur acquéreur. Ce dernier doit verser une indemnité d’immobilisation de plus ou moins 10 % de la valeur du bien. L’acheteur doit ensuite lever l’option d’achat dans un délai préalablement fixé au contrat.

Le compromis de vente est, quant à lui, synallagmatique. Cela signifie que le vendeur et l’acquéreur sont engagés à niveau égal. L’acheteur dispose alors d’un délai de rétractation de 10 jours à compter de la signature du compromis. Passé ce délai, la vente est définitivement lancée.

Étape 7 : la signature de l’acte de vente

C’est la dernière étape de la vente de votre bien immobilier. La signature de l’acte de vente doit avoir lieu devant un notaire. Le délai entre la signature du compromis et celle de l’acte de vente est généralement de plusieurs mois. Ce temps permet à toutes les parties de faire les démarches nécessaires avant de finaliser la vente :

  • obtention d’un prêt ;
  • obtention d’un permis de construire ;
  • réalisation de travaux.

Ce délai permet également au notaire de vérifier la conformité du dossier, et s’il n’existe pas de droit de préemption. Ce droit oblige le vendeur d’un bien immobilier situé sur collectivité à vendre à celle-ci en priorité dans le cas d’aménagements urbains dit « d’intérêt général ».

Dès les démarches terminées et l’acte de vente signé, l’acheteur procède au paiement. Votre projet de vente est désormais achevé !

Consultez d’autres guides

La vente d’un bien immobilier de luxe Quelles sont les spécificités du marché immobilier de prestige ? Nos conseils pour une vente réussie.

Faites estimer votre bien

Pour vous assurer d’obtenir la meilleure expertise, nous prenons le temps de visiter votre bien.

Estimer